L’intelligence des plantes, Stefano Mancuso

Les plantes n’ont pas fini de nous surprendre ! L’être humain à sûrement beaucoup à apprendre d’elles. Dans une interview, le Professeur Stefano Mancuso, fondateur du Laboratoire International de Neurobiologie des Plantes, parle de l’intelligence des plantes et fait référence notament aux molécules volatiles que certaines plantes fabriquent spécialement dans un but de communication…Voici de quoi nous faire réfléchir encore d’avantage sur les messages que ces mystérieux être vivant pourrait vouloir nous faire parvenir.

« Les plantes sont des communicateurs étonnants. On le sait depuis plus d’un quart de siècle. Les plantes communiquent avec des molécules volatiles, qui sont utilisées pour transférer de l’information aussi bien à l’intérieur de la plante elle-même que vers les autres plantes.

Les interlocuteurs peuvent être des plantes du même clan (on a pu démontrer que les plantes sont capables de distinguer les membres de leur « famille » des étrangers et peuvent ajuster leur comportement en conséquence), d’autres plantes de la même espèce, d’autres plantes d’espèces différentes et enfin, d’autres espèces non-plantes depuis les bactéries jusqu’aux mammifères. De nombreux moments de la vie d’une plante sont totalement dépendants de l’efficacité de ce système de communication complexe.

La pollinisation croisée est un bon exemple. La plante doit être capable d’attirer le « vecteur » pour le transport du pollen (il ne s’agit pas seulement d’insectes mais aussi de reptiles, d’oiseaux et de mammifères) et de lui donner en échange pour ce service une récompense sous la forme d’une substance énergétisante sucrée connue sous le nom de nectar. Le système complet de la pollinisation peut être décrit comme un marché avec des clients (insectes ou autres vecteurs), des acheteurs (les plantes), des bannières (les fleurs colorées), des promotions attirantes (les parfums) et aussi parfois, des publicités mensongères (comme ces orchidées qui trompent des insectes en imitant les signaux de séduction de leurs femelles).

Le plus excitant est que nous en sommes au tout début de l’histoire, nous commençons à peine à comprendre à quel point le système de communication des plantes est évolué. Jusqu’à maintenant, la recherche a essentiellement porté sur la détermination des substances chimiques utilisées par les plantes pour communiquer entre elles mais je suis, pour ma part, convaincu que les plantes sont aussi capables d’utiliser d’autres systèmes de communication dont nous n’avons pas idée.

Les années à venir pourraient bien nous valoir bien des surprises et des changements dans notre façon de voir les choses. »

(Source : annagaloreleblog.blogs-de-voyage.fr)

Je vous invite à voir également une courte vidéo de Stefano Mancuso qui nous parle de ce sujet absolument passionnant !

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :