L’aromathérapie

« L’aromathérapie n’est pas une simple médecine à priori naturelle et à la mode. C’est un moyen d’équilibre et de développement physiques,  psychiques et spirituels, et en vérité l’un des plus précieux instruments d’amélioration de soi mis à notre disposition par la Nature. »
Philippe Mailhebiau

Le mot aromathérapie est un néologisme crée par Renée Maurice Gattefossé. Le mot apparait pour la première fois en 1937 dans le titre d’un de ses ouvrages consacré à l’étude des huiles essentielles et de leurs propriétés thérapeutiques : « Aromathérapie, les huiles essentielles, hormones végétales »
Renée Maurice Gattefossé était un ingénieur chimiste lyonnais qui travaillait au sein de l’entreprise fondée par son père, spécialisée dans la vente de matières premières pour la parfumerie, dont les huiles essentielles. Il a consacré sa vie à l’étude des huiles essentielles et il est le premier à avoir décrit les relations structure/activités des molécules aromatiques et leurs propriétés thérapeutiques.

En définitive l’aromathérapie est l’utilisation des huiles essentielles à des fins thérapeutiques. Elle repose sur la connaissance biochimique des huiles essentielles et sur la relation entre leurs constituants et leurs activités thérapeutiques.

Les huiles essentielles sont des extraits naturels de plantes et arbres aromatiques obtenus majoritairement par distillation par entrainement à la vapeur d’eau. Autrement dit l’huile essentielle est l’essence distillée.

« L’essence, subtance issue de la vie végétale, est douée de nombreuses fonctions dont en particuliers celle de protéger l’être végétal des agressions du monde extérieur. L’huile essentielle, quant à elle, peut rendre à l’être humain des services au moins équivalent à ceux rendus par l’essence à la plante… »
L’Aromathérapie Exactement – P.Franchomme, R. Jollois, D. Pénoël


Il existe deux courants ou deux écoles d’aromathérapie.


L’école anglaise
 s’inspire du travail de Marguerite Maury dans les années 50. Elle est fondée sur les applications des huiles essentielles en cosmétologie et pour le bien-être. En 1961 elle publie un livre « Le capital jeunesse, une méthode nouvelle de rajeunissement par les aromates et les parfums » dont la version anglaise sera le début de sa carrière au niveau international.

L’école française est issue des travaux de recherche de R-M Gattefossé, de Sévelinge mais surtout de la thérapeutique du Dr. Jean Valnet. Il est l’auteur du livre « Aromathérapie » qui a vulgarisé l’aromathérapie selon l’école française et connu un succès international.
Dans les années 80, le Dr. Daniel Penoël et Pierre Franchomme publient un important livre « l’aromathérapie exactement« , destiné aux professionnels de la santé. Ce livre est devenu depuis une référence en aromathérapie scientifique.

L’aromathérapie scientifique s’appuie sur l’utilisation d’huiles essentielles biochimiquement définies (chémotypées), sur des connaissances et des études scientifiques qui confirment notamment la puissante activité antibactérienne des huiles essentielles.
Des recherches scientifiques ont pu définir le mode d’action de certains constituants présents dans les huiles essentielles, notamment en ce qui concerne leur pouvoir bactéricide. Il reste cependant encore bien des mystères à éclaircir en ce qui concerne leur mode d’action sur d’autre sphères.
Les quelques études cliniques ne sont pas toujours très convaincantes aux yeux de certains scientifiques cependant l’efficacité des huiles essentielles est bel et bien confirmée par les aromathérapeutes et médecins qui les utilisent pour traiter leurs patients depuis de très nombreuses années.

« Nier parcequ’on n’explique pas, rien n’est moins scientifique ». Henri Poincaré


Le champ d’applications des huiles essentielles est très vaste.

En thérapeutique elles sont utilisées et utiles dans les cas suivants:
– Infectiologie (infections bactériennes, virales, parasitaires ou fongiques)
– Rhumatologie (arthrose, lésions musculaires)
– Dermatologie (acné, eczémas, dermatoses)
– Problèmes circulatoires
– Troubles digestifs
– Troubles du système nerveux (stress, troubles du sommeil, anxiété, dépressions nerveuses)
– Soins palliatifs
– Trouble du comportement (anorexie, boulimie)
– Gestion du stress

Les huiles essentielles sont également utilisées en cuisine, dans l’industrie alimentaire (conservation des aliments, aromatisation),  en parfumerie, et bien-sûr pour notre bien-être et pour les soins de beauté (massages, instituts de beauté, etc).

Pour en savoir plus:
-> Recommandations avant utilisation
-> Les AromAteliers
-> Le calendrier des stages et des ateliers d’aromathérapie 
-> Quelques données historiques

-> L’aromathérapie scientifique 
-> Le pouvoir antibactérien des huiles essentielles
-> René-Maurice Gattefossé (vidéo)
->
Mes articles
->
Me contacter

 


%d blogueurs aiment cette page :