Archive for the ‘Aromathérapie’ Category

Rencontrer les plantes …

20 avril, 2013

J’ai eu récemment l’opportunité d’assister à un stage très spécial animé par deux enseignants tout aussi spéciaux ! Je souhaite partager cette belle expérience avec vous. 

Christian Escriva et Jean-Michel Florin sont les auteurs d’un merveilleux livre que je vous recommande vivement de lire : « Rencontrer les plantes, approche selon la méthode de Goethe » (Amyris).

Le stage était inspiré de ce livre et animé par les auteurs qui nous nous ont invité à nous ouvrir à nouveau à la nature, à nous approcher des plantes sous le signe de l’étonnement et de l’émerveillement afin de pouvoir percevoir leur toute particulière réalité. Il s’agissait d’une rencontre en toute simplicité  et humilité qui réclamait la mise en suspend de notre mental et de nos connaissances pour ne pas tomber dans notre irrésistible tendance à tout vouloir étiqueter, classer et nommer.

lerins_fr_1

L’environnement choisi par les auteurs était la très belle  île de Sainte Marguerite située à 15 minutes au large de Cannes.

lerins_ce1Christian Escriva est producteur de plantes médicinales dans l’arrière-pays niçois depuis 30 ans. Il anime des formations de phyto-aromathérapie et il  cogère la société  Le Gattilier.

Il est l’auteur de deux autres livres : « Précis de phytothérapie, extraits de gemmothérapie et teintures mères » et  » Les huiles essentielles corses », c’est ce dernier qui a fini par me convaincre que je devais rencontrer et les plantes et Christian Escriva !

 
Jean-Michel Florin est coordinateur du Mouvement de l’Agriculture Bio-Dynamique ; il est formateur, conférencier et écrivain et également co-rédacteur de la revue Biodynamis.

Il est codirecteur de la Section d’Agriculture de l’Université libre de science spirituelle du Goetheanum (en  Suisse). Ces travaux de recherche portent sur les plantes médicinales, la méthode scientifique de Goethe et le paysage. Là aussi aprés lecture du livre “Rencontrer les plantes”, je me réjouissais  d’avoir la chance d’écouter ce grand expert de l’approche de Goethe.lerins_jmf

Il y a certes bien longtemps que je ne considère plus le monde végétal comme un monde « inferieur », je crois bien que je ne l’ai jamais considéré comme tel ! Mais après ce stage j’ai définitivement pris un tournant et j’ai pu sentir qu’il n’existe pas de séparation et j’ai pu entrer en contact avec le monde végétal comme jamais auparavant.

Lorsque Christian Escriva nous a expliqué l’essentiel de la métamorphose des plantes je n’ai pu éviter de penser à quel point nous leur ressemblons. Nous vivons les mêmes luttes, nous devons vivre dans un environnement plus ou moins favorable à notre épanouissement, nous devons nous adapter à lui et au final nous parcourrons un  chemin similaire qui nous mène vers plus de subtilité, vers la lumière (de la conscience). Nous aussi sommes des êtres qui se métamorphosent ! (certains plus que d’autres, soit !). Nous aussi sommes des êtres destinés à fleurir !

Visiblement j’avais compris cela il y a plus de 10 ans lorsque j’ai choisi le nom de mon site, basé sur un jeu de mot catalan « Flor-Esser » qui signifie « Fleur-être »…et phonétiquement « Fleurir » en espagnol…

Tout est finalement très simple ! Il nous faut nous approcher de la plante avec tous nos sens en éveil, comme le font les enfants, sans préjugés, sans attendre rien de particuliers, sans rechercher rien de concret.

Goethe a écrit dans  Maximes et Réflexions, « …et il a ajouté  « l’homme en lui-même, dans la mesure où il fait usage de ses sens sains, est l’appareil physique le plus grand et le plus exact qui puisse exister. »

lerins_smyrnium

Il est nécessaire d’écarter notre mental pour pouvoir saisir la totalité de la plante observée. Il est urgent de faire à nouveau confiance à nos sens, l’odorat, le goût, la vue, le toucher et même l’ouïe, nous aideront, avec un peu de pratique, à percevoir l’image de la plante dans sa totalité et nous révéleront son message secret.
Rudolf Steiner a dit que « l’homme est l’organe au travers duquel la nature dévoile ses secrets « .

Le moment le plus révélateur et enrichissant du stage fut, pour moi, l’observation de la plante en groupe. Au cours de ce travail d’observation il nous était demandé de dessiner la plante observée.
lerins_grp

La plante choisie poussait en abondance sur l’île, il s’agissait du maceron (smyrnium olusatrum).

Sans connaître cette plante nous avons pu découvrir que nos sens au travers de l’observation attentive nos fournissaient une grande quantité d’information très riche et convergente.

C’est vraiment étonnant de le vivre, la reconexión avec la reconnexion la Nature en est facilité, car tout notre être réclame cette reconnexion avec notre Nature profonde.

Je remercie très profondément cette très belle rencontre.

lerins_estanque

Et pour tous ceux qui souhaitent continuer à s’émerveiller :


Petite conférence de Stéfano di Mancuso

« L’intelligence des plantes »

***
Documentaire « l’esprit des plantes » (Arte)

***

Les stages Proposés para le Mouvement de l’Agriculture Bio Dynamique (MABD)

Les plantes médicinales et alimentaires (les ombellifères)
par la botanique goethéenne et la peinture
12 au 17 Juillet 2013
+ Info

***

Les Plantes Médicinales
14 et 15 Septembre 2013
+ Info

***

Les stages de Christian Escriva
+ Info

Huile essentielle de Petit Grain Bigarade

5 octobre, 2012

Je vous propose de découvrir une merveilleuse huile essentielle, celle de Petit Grain Bigarade, tellement bien expliquée sur le site Canadien de Passeport Santé,  que je vous encourage, au passage, à suivre assidûment!

Je recommande beaucoup cette huile essentielle ainsi que celle de néroli (extraite des fleurs de l’oranger amer) pour la gestion du stress et elle a une place de choix dans les stages d’aromathérapie que je propose.

Nom commun : Petit grain bigarade
Nom botanique : Citrus aurantium; citrus bigaradia Duch, citrus vulgaris Risso.
Nom anglais : Petitgrain

Partie utilisée : Feuilles et petits rameaux
Habitat et origine : Le bigaradier est un arbre de 5 mètres de haut environ, dont on utilise les fruits, fleurs ou feuilles pour fabriquer des huiles essentielles. Il est principalement produit en France et au Paraguay.
Son fruit, la bigarade ou orange amère, est utilisé en cuisine dans la fabrication d’apéritifs et de certains parfums. L’essence d’orange amère, obtenue à partir du zeste du fruit, est connue pour ses vertus calmantes et digestives.
Les fleurs du bigaradier sont blanches et fleurissent au début du printemps. Elles sont utilisées en parfumerie et pour aromatiser les aliments. L’huile essentielle, appelée huile de néroli, est obtenue par distillation des fleurs.
Les feuilles et les rameaux du bigaradier, très épineux, servent quant à elles à la fabrication de l’essence de petit grain bigarade.  Le nom de petit grain bigarade vient du fait que l’huile est obtenue par distillation de jeunes rameaux garnis de fruits immatures prenant la forme de petits grains.

Lire la suite sur www.passeportsante.com

La beauté par les huiles…tout simplement.

11 septembre, 2012

On ne se rend pas toujours compte, mais alors que l’on croit prendre soin de sa peau et de sa beauté, parfois même à des coûts exorbitants, en réalité on fait pénétrer par le biais de la peau un certain nombre de substances nocives, qui non seulement intoxiquent notre organisme mais aussi notre environnement dans lesquels ils s’accumulent faute de pouvoir être correctement éliminés.

Autrefois, pour prendre soin de leur beauté, les femmes utilisaient des produits naturels et principalement des huiles végétales et autres extraits de plantes.
C’est vrai aussi, naturel n’est pas toujours synonyme de salutaire, et l’histoire de la cosmétique, notamment en ce qui concerne le maquillage, nous rappelle que certains produits naturels utilisés autrefois étaient en fait des poisons (la céruse notamment).

Aujourd’hui, tout au moins en ce qui concerne les soins de beauté on peut choisir de se mettre à la « Slow Cosmétique ».
Julien Kaibeck, le spécialiste de la « Slow Cosmétique«  explique que celle-ci est adoptée par tous ceux et celles qui « veulent une beauté plus vraie, plus simple et plus écologique », selon lui la Slow Cosmétique c’est :

o Une cosmétique INTELLIGENTE
:

La Slow Cosmétique® utilise uniquement des ingrédients vivants et naturels qui apportent quelque chose de positif à la peau. Elle évite donc les ingrédients inactifs (huiles minérales, silicones) et ceux dont la toxicité est mal connue à court ou long terme (parabènes, composés éthoxylés…).

o Une cosmétique pleine de BON SENS :
La Slow Cosmétique® ne crée pas de nouveaux besoins pour la peau et limite le nombre de produits à utiliser pour maintenir la peau belle et en santé. Elle ne promet pas l’impossible et nous invite à nous recentrer et à réfléchir à chaque acte de consommation d’un produit.

o Une cosmétique ECOLOGIQUE :
La Slow Cosmétique® est formulée sans ingrédients dérivés de la chimie de synthèse ou de la pétrochimie dont l’impact écologique est trop lourd. Elle fait appel à des produits actifs qui ont subi le moins de transformations possibles. Elle minimise l’emballage et promeut le recyclage.

o Une cosmétique qui invite aux PLAISIRS SIMPLES :
La Slow Cosmétique® nous rappelle l’authenticité des végétaux et des minéraux qui sont bénéfiques pour notre peau et pour notre état d’esprit. Elle nous invite à entrer en contact direct avec la Nature (respirer et toucher, marcher, se baigner). Elle ne fait pas appel à des parfums de synthèse, à des emballages sophistiqués ou à des icônes retouchées sur Photoshop pour nous séduire.

Alors outre vous invitez à découvrir le merveilleux site internet de Julien Kaibeck (www.lessentieldejulien.com) pour tout savoir sur la Slow Cosmétique et à lire son livre (Adoptez la Slow Cosmétique), je vous propose de découvrir ici quelques huiles essentielles et huiles végétales pour préparer vos soins cosmétiques très efficaces, naturels, biologiques et respectueux de la nature.

Rappelons d’abord qu’une huile essentielle est l’essence distillée de certaines plantes aromatiques. Les HE s’obtiennent par distillation à la vapeur de certaines parties de la plante ou plante entière. L’essence se trouve dans les feuilles, les fleurs, les fruits, les racines, l’écorce des arbres, la résine, etc.
Une HE est un concentré de ces plantes, elle est composée de plusieurs dizaines de molécules différentes et offre des propriétés thérapeutiques très variées et très intéressantes. Certaines huiles essentielles ont un grand pouvoir régénérateur des tissus cutanés, elles peuvent favoriser la cicatrisation, réparer las peau, certaines sont astringentes, purifiantes et détoxifiantes, elles protègent du vieillissement prématuré, atténuent les tâches pigmentaires et un très grand nombre d’entre elles sont anti-infectieuses, antibactériennes, anti-inflammatoires.

Grace à leurs vertus calmantes et tonifiantes du système nerveux elles nous aident à lutter contre le stress qui est un facteur important du vieillissement prématuré de la peau.

Voici les plus intéressantes selon moi :

Bois de rose ou bois de Hô
Régénère les tissus, astringente, revitalisante, prévient la déshydratación. Riche en linalol, ce qui lui confère des propriétés antibactériennes intéressantes mais aussi neurotonique, donc très utile pour les peaux stressés.

Carotte
Purifiante et détoxifiante, idéale pour les teints ternes, cernes, atténue les taches pigmentaires. Régénère  et raffermit. Utile pour traiter la couperose.

Ciste
Cicatrisante et régénérante. Astringente. Restructure les peaux abimées et prématurément vieillies. Elle est hémostatique.

 – Géranium rosat
Astringente, tonique, raffermissante, Prévient l’apparition de rides. Lutte efficacement contre les vergetures. Hémostatique et anti-stress.

– Katrafay
Voici une huile essentielle très intéressante qui nous vient de Madagascar et qui n’a pas encore révélé tous ses merveilleux bienfaits, elle est spécialement indiqué pour les peaux sensibles qui s’irritent facilement ou pour tous soins a visé anti-inflammatoire (acné, eczémas, allergies, psoriasis).

Lavande vraie
Cicatrisante cutanée puissante, régénératrice cutanée, antiseptique, lutte contre les vergetures, répare les brûlures. Une HE classique dans la gestion du stress.

Myrte vert
 Tonique et astringente, régénérante, raffermissante cutanée. Lutte contre l’apparition de rides.

Petit grain bigarade
Régénérante cutanée et revitalisante. Idéale pour les peaux stressées, l’acné, l’eczema, chute des cheveux. Sont aide est précieuse en cas de stress.

Romarin verbénone
Lipolytique, exfoliante, regule les sécrétions de sébums et la transpiration (avec le palmarosa et la sauge sclarée). Peaux grasses, acné, pores dilatés

Rose de Damas
Tonique et astringente elle lutte contre la formation de rides. Idéales pour les peaux matures et pour le stress chronique.

 – Sauge sclarée
Elle mime les oestrogènes. Elles est particulièrement intéressantes au cours de la pré ménopause et ménopause. Elle lutte contre le relâchement de la peau et contre la formation de rides. Elle régule la transpiration

Tea tree
Son grand pouvoir anti-bacterien la rend tout spécialement intéressante pour traiter l’acné. Elle est également radioprotectrice.

Ylang ylang
Tonifiante cutanée elle régénère et régule la production de sébum. Elle prend également soin des cheveux et des ongles (avec hv argan). Elle est anti-stress.

Les huiles essentielles ont une grande affinité avec les huiles végétales. C’est le mariage parfait de deux produits généreusement offerts par la nature et transformés par la main experte de l’homme pour nous les rendre accessibles.

Une huile végétale s’obtient à partir de certains fruits ou plantes riches en acides gras. Elles contiennent également des vitamines, des polyphénols des phytostérols, des oligoéléments.
La Présence d’acides Gras contenus (+ de 95%) dans les HV offrent des propriétés très intéressantes pour prendre soin de notre peau.

Les huiles végétales sont protectrices, émollientes et adoucissantes. Elles assouplissent la peau, la nourrissent et donnent de l’éclat au teint. Elles préviennent la déshydratation et contribuent à la reconstitution du ciment lipidique intercellulaire.

Les autres constituants tels que vitamines, polyphénols et phytostérols représentent des actifs naturels complémentaires qui aide à lutter contre le vieillissement de la peau.Voici les huiles végétales que je considère particulièrement intéressantes pour combiner avec les huiles essentielles et obtenir ainsi une synergie 100% naturelle et bio de préférence.
Argán
Elle est régénératrice et réparatrice (peau, cheveux et ongles). Elles protègent du vieillissement prématuré et des agressions climatiques (froid, chaud). Intéressante pour les peaux sèches, matures, déshydratées, abimées.

Avocat
C’est l’huile des peaux sèches et très sèches. Elle protège, régénère et restructure la peau. Elle calme les irritations et répare les peaux abimées et deshydratées 

Bourrache
Indiquée pour les peaux sèches, matures, fatiguées, dévitalisée. Elle prévient la déshydratation.

Figue de Barbarie
Voici une huile très précieuse et rare qui ne doit pas être confondue avec le macérât huileux de figuier de Barbarie, moins cher et moins actif. Elle possède des qualités régénérantes et anti-déshydratation excellentes. Elle atténue visiblement les cicatrices.
Très riche en Vitamine E et en stérols elle protègen très efficacement la peau contre les radicaux libres. Elle est riche en acide linoléique (oméga-6), adoucit et répare la peau. Une alliée exceptionnelle pour lutter contre le vieillissement cutané.

Jojoba
Sa composition proche du sébum humain fait de cette cire végétale l’allié des peaux et cheveux gras. Elle prévient la déshydratation et apporte de l’élasticité à la peau. Elle renforcer le film hydrolipidique et régule le sébum. Elle apporte brillance, souplesse et beauté aux cheveux.

Noyau d’abricot
Elle est régénérante, nourrissante, hydratante, elle donne de l’éclat au teint et prolonge le bronzage. Pénètre très facilement. Previent la formation de rides. Tout type de peaux.

Rose musquée
C’est une huile très riche en acide gras poly-insaturés (AGE) qui favorise la régénération des cellules. C’est une huile anti-âge par excellence. Grâce à richesse en vitamine A rétinol, elle atténue visiblement les lésions acnéiques et les cicatrices. Elle est indispensable en cas de brûlures, pour réparer la peau et pour prévenir et atténuer vergetures et cicatrices.


Et voici finalement quelques soins de beauté aux huiles essentielles et huiles végétales proposés selon le type de peau :
Peaux normales
 
– HE : bois de rose ou bois de Hô, géranium rosat, myrte vert
– HV : argán, jojoba, noyau d’abricot, rose musquée

Soins de beauté:
Pour se démaquiller on choisit l’huile végétale de Jojoba (on peut utiliser de l’hydrolat de rose de Damas pour remplacer le tonique)

Ensuite on applique son huile hydratante, nourrissante, effet bonne mine, anti-rides :

Huile végétales (HV) 15 ml noyau d’abricot + 15 ml jojoba
Huile essentielle (HE) 6 gouttes HE de myrte vert, 3 gouttes bois de rose, 3 gouttes géranium rosat
Appliquer matin et soir 4 à 5 gouttes directement sur le visage ou bien mélanger 3 gouttes dans votre crème de soins habituelle.


Peaux mixtes
 
– HE : bois de rose ou bois de Hô, carotte, géranium rosat, myrte vert, romarin verbénone, ylang ylang,
– HV : jojoba, noyau d’abricot
Soins de beauté :
Pour se démaquiller on choisit l’huile végétale de Jojoba (on peut utiliser de l’hydrolat de lavande vraie pour remplacer le tonique)Ensuite on applique son huile hydratante, nourrissante, effet bonne mine, anti-rides :

HV 15 ml noyau d’abricot + 15 ml jojoba
HE 3 gouttes myrte vert, 3 gouttes carotte, 3 gouttes bois de rose, 3 gouttes ylang ylang
Appliquer matin et soir 4 à 5 gouttes directement sur le visage ou bien mélanger 3 gouttes dans votre crème de soins habituelle.

Peaux sèches
 
– HE : bois de rose, carotte, géranium rosat, myrte vert
– HV : argán, avocat, bourrache
Soins de beauté :
Pour se démaquiller on choisit l’huile végétale de Jojoba (on peut utiliser de l’hydrolat de lavande vraie pour remplacer le tonique)Ensuite on applique son huile hydratante, nourrissante, effet bonne mine, anti-rides :
HV 15 ml avocat + 10 ml bourrache + 5 ml argán
HE 6 gouttes HE de myrte vert, 3 gouttes bois de rose, 3 gouttes carotte
Appliquer matin et soir 4 à 5 gouttes directement sur le visage ou bien mélanger 3 gouttes dans votre crème de soins habituelle
Peaux grasses
 
– HE : carotte, myrte vert, petit grain bigarrade, sauge sclarée, romarin verbénone, ylang ylang
– HV : jojobaSoins de beauté :
Pour se démaquiller on choisit l’huile végétale de Jojoba (on peut utiliser de l’hydrolat d’hamamelis pour remplacer le tonique)Ensuite on applique son huile hydratante, nourrissante, effet bonne mine, anti-rides :
HV 30 ml jojoba
HE 3 gouttes HE de carotte, 6 gouttes de romarin verbénone, 3 gouttes ylang ylang. Appliquer matin et soir 4 à 5 gouttes directement sur le visage ou bien mélanger 3 gouttes dans votre crème de soins habituelle. 
Peaux matures

– HE : bois de rose, carotte, ciste, myrte vert, rose de Damas
– HV : argán, bourrache, rose musquée

Soins de beauté :
Pour se démaquiller on choisit l’huile végétale de Jojoba (on peut utiliser de l’hydrolat de rose de Damas pour remplacer le tonique)

Ensuite on applique son huile hydratante, nourrissante, effet bonne mine, anti-rides :
HV 10 ml argan + 10 ml bourrache + 10 ml rose musquée ou bien figuier de Barbarie
HE 6 gouttes HE de ciste, 3 gouttes bois de rose, 3 gouttes carotte
Appliquer matin et soir 4 à 5 gouttes directement sur le visage ou bien mélanger 3 gouttes dans votre crème de soins habituelle.

Voilà, j’espère que vous êtes prêts et prêtes à vous mettre à la Slow Cosmétique ! Moi c’est fait !


Ma crème hydratante « c’est moi qui l’ai fait » !
Avec de l’huile végétale d’argan, de rose musquée, de l’aloe véra, du ciste (HE), du bois de rose (HE) et de l’encens (HE).

Gérer le stress de la rentrée ou comment affronter le stress sans le subir

3 septembre, 2012

 

Nous y voici, la rentrée est là, finis les vacances et bonjour la routine …et son lot de stress !

Pour beaucoup d’entre nous l’été se vit à un rythme bien plus doux, le soleil et sa lumière intense nous aident généralement à vivre notre quotidien plus calmement.

On est de bien meilleure humeur et on a envie de prendre du bon temps avant tout. Les terrasses, les rues, les plages se remplissent et les sourires inondent bien volontiers les visages.

Mais voilà que le mois d’Août s’en est allé et que Septembre s’installe avec ses changements climatiques et une luminosité qui commence à baisser.

On reprend peu à peu notre rythme habituel, et cela se fait souvent avec difficulté. On se sent soudain pris d’un coup de blues, on sent une baisse d’énergie malgré le repos qui semblait nous avoir bien profité et on n’est plus d’aussi bonne humeur.

Il n’y a en fait pas de raison de trop s’en faire, la rentrée et le nouveau rythme qui s’annonce requièrent un temps d’adaptation.
Patience, dans quelques jours tout devrait se normaliser surtout avec l’aide précieuse de quelques huiles essentielles.

Personnellement je considère certaines huiles essentielles comme des adaptogènes.
Bien que les plantes aromatiques dont on extrait les huiles essentielles ne soient pas reconnues « officiellement » comme étant des plantes adaptogènes (exception faite du romarin) on peut toutefois considérer que certaines huiles essentielles ont une action similaire.

Le concept d’adaptogène a été proposé par un scientifique russe, le Docteur Nicolaï Lazarev, alors qu’il cherchait à définir l’action du ginseng. Selon lui « l’adaptogène est une substance pharmacologique capable d’induire, dans un organisme, un état de résistance augmentée non spécifique, permettant de contrebalancer les signaux de stress et de s’adapter à un effort exceptionnel. »
L’action adaptogène est normalisante quelque soit l’origine et la nature du désordre ceci en fonction des besoins de l’individu.

Ainsi l’action des huiles essentielles “positivantes”, c’est-à-dire tonifiantes et stimulantes des fonctions de l’organisme pourrait ainsi être assimilée à l’action des plantes adaptogènes sur l’organisme (entre autres plantes : ginseng et ginseng russe, rhodolia, réglisse).

Les huiles essentielles riches en phénols (origan et sarriette des montagnes notamment), en alcools terpéniques (essentiellement le bois de Hô, le thym à linalol, la marjolaine), en oxyde (ravintsara, saro, romarin à cinéole) et en terpènes (pin sylvestre, épinette noire, citron) entreraient dans cette catégorie du fait de leur action tonifiante et stimulante générale. Les phénols, les alcools terpéniques et les oxydes ont par ailleurs d’intéressantes propriétés immunostimulantes ou immunomodulantes.

Tous ceux qui utilisent régulièrement les huiles essentielles pour prendre soin de leur santé pourront confirmer qu’ils jouissent d’une bien meilleure capacité de lutter contre les petits soucis de santé ou bien que ceux-ci sont devenus minimes et se résolvent souvent en 24 heures.

Pour affronter cette rentrée je vous propose deux petits gestes aromatiques très efficaces :

Je diffuse ma synergie « spéciale rentrée » :

1 ml d’huile essentielle de bois de Hô (cinnamomum camphora chémotype linalol)
1 ml d’huile essentielle de ravintsara (cinnamomum camphora chémotype cinéole)
0,5 ml d’huile essentielle d’épinette noire (picea mariana)

15 gouttes du mélange dans mon diffuseur préféré (Yun) 3 fois par jour durant une demi-heure.
Pour ceux qui n’ont pas de diffuseur à la maison ou au bureau :
Utilisez un spray de 100 ml (en verre teinté de préférence), verser les huiles essentielles mentionnées, remplir d’eau distillée et agitez bien avant de vaporiser dans la pièce principale et les chambres.

Cette synergie associe le linalol (alcool terpénique majoritaire dans l’huile essentielle de bois de Hô), le 1,8- cinéole (oxyde présent dans l’huile essentielle de ravintsara) et des terpènes présents dans l’huile essentielle d’épinette noire.
Cette synergie réduit l’anxiété, stimule nos défenses naturelles, tonifie notre système nerveux et revigore tout en aseptisant l’atmosphère.

Je prépare mon mélange « booster »

1 ml d’huile essentielle de marjolaine à coquille (origanum majorana)
1 ml d’huile essentielle de thym à linalol
1 ml d’huile essentielle de ravintsara
ou de saro (cinnamosma fragrans) ou bien romarin à cinéole

3 ml d’huile végétale de noyaux d’abricots

J’applique 2 gouttes sur les poignets (et j’en profite pour inhaler profondément au moins trois fois) et sur le plexus solaire (4 à 6 fois par jour).
Pour plus de facilité je verse ma synergie dans un roll-on et je le garde tout prés de moi.

L’huile essentielle de marjolaine est un antistress très puissant. Elle exerce une action équilibrante sur notre système nerveux

L’huile essentielle de thym à linalol tonifie notre organisme et notre système nerveux. Au niveau énergétique elle apporte force et courage.

Le ravintsara et le saro sont deux arbres originaires de Madagascar. Ils sont bien connus dans cette merveilleuse île. Leur pouvoir energétisant nous intéresse tout particulièrement.

Cette synergie (marjolaine, thym à linalol et ravitnsara ou saro) va nous donner des forces, de la vigueur et nous protégera face aux multiples agressions qui nous menacent tout au long de la journée.

Pour tous ceux et celles qui se sentent particulièrement démotivés et vaguement déprimés je recommande d’utiliser l’huile essentielle de néroli.
Elle n’a pas sont pareil pour nous rendre l’envie d’agir, pour chasser nos peurs, nos angoisses et pour nous inonder de joie et de bonne humeur.
Il suffit de sentir directement sa douce et fine fragrance pour se sentir mieux aussitôt.

Bonne rentrée en douceur !

Pour en savoir plus sur l’action adaptogène des plantes :

Les plantes adaptogènes (Nutranews)
Les plantes adaptogènes (Fleurance Nature)

Note: Toutes les informations sont données à titre informatif, elles ne constituent aucunement une information médicale et n’engagent en aucun cas ma responsabilité. Elles ne remplacent ni substituent l’avis d’un médecin.
Veuillez lire les recommandations avant usage. 

Salon Bio Bien-être et Tourisme à L’Isle sur la Sorgue

17 août, 2012

Je serais présente au Salon Bio, Bien-être et Tourisme qui aura lieu les 7 et 8  Septembre prochains à L’Isle sur la Sorgue.

Le salon accueille une soixantaine d’exposants et vous propose des conférences et des ateliers tout au long du week-end.

J’aurai le plaisir de donner une conférence le dimanche 8 à 17h, je vous parlerai des bienfaits de l’aromathérapie pour prévenir et soulager les effets nocifs du stress sur notre santé physique et mentale.
J’espère vous y rencontrer et partager avec vous ma passion pour les huiles essentielles.

Pour en savoir plus sur le salon visitez le site de l’Office de Tourisme de L’isle sur la Sorgue : www.oti-delasorgue.fr

salon bio isle 2013

La chimie des huiles essentielles vue par Marc Ivo Böhning

3 août, 2012

L’aromathérapie scientifique se base sur des données scientifiques et notamment sur la connaissance des molécules qui composent les huiles essentielles.

La plupart de ceux et celles qui aujourd’hui utilisent les huiles essentielles au quotidien pour se soigner mais aussi les aromathérapeutes et tous ceux qui sentent une grande passion pour les huiles essentielles ont dû à un moment donné  essayer de comprendre et d’intégrer cet aspect « scientifique » et notamment la biochimie des huiles. Ils se sont probablement trouvés, non seulement face à la complexité des huiles essentielles mais aussi face à la complexité de la chimie en elle même…nous ne sommes pas tous des biochimistes et pour un grand nombre d’entre nous les cours de chimie ont fini aux oubliettes !

C’est donc avec beaucoup d’intérêt que j’ai découvert la vision de Marc Ivo Böhning, aromatologue, formateur et écrivain en Suisse.
Je vous invite à la découvrir avec une certaine ouverture d’esprit et de prendre le temps réfléchir au message de Marc Ivo Böhning. Personnellement je partage sa vision, elle correspond à mon vécu et à mon expérience.

 

Intervention au 12e Symposium international d’aromathérapie et plantes médicinales de Grasse 2010
Article édité dans la revue  » Phytothérapie  » de Springer.

« La chimie a des raisons essentielles de côtoyer la culture, la distribution et la prescription des huiles essentielles. Mais si elles ont encore de bonnes raisons de vivre ensemble, le mariage entre la chimie et l’aromathérapie est plombé d’erreurs conceptuelles qu’il faudra résoudre. Sinon la sécurité et l’efficacité de la prescription en souffriront.

La compréhension de ces erreurs nous aidera à comprendre que voir des huiles essentielles comme des ensembles de molécules est faux. On ne peut pas simplifier de la sorte la complexité des simples, mais surtout on s’enferre à utiliser un système erroné quant à la toxicité ou la prédiction d’effets.

Il nous faudra, pour avoir une chance d’être justes, non pas retourner à la prescription d’huiles essentielles plutôt que de molécules, mais évoluer vers la prescription d’huiles essentielles plutôt que de molécules. Et surtout nous distancier d’un outil de compréhension chimique qui n’est plus à jour. »

Pour lire la totalité de l’article clic ici ou télécharger en pdf ici

Hommage à René-Maurice Gattefossé

27 juillet, 2012

L’aromathérapie doit beaucoup à René-Maurice Gattefossé !

Lorsque j’anime mes ateliers je ne manque pas de lui rendre hommage tant son apportation dans ce domaine me semble importante. On dit de lui qu’il est le « père » de l’aromathérapie contemporaire, il est en tout cas le créateur du néologisme  « aromathérapie ». 

Je vous propose de découvrir un documentaire très intéressant sur sa vie entièrement dédié aux plantes à parfum et aromatiques et d’écouter la véritable histoire de la guérison de ses brûlures (grâce à l’huile essentielle de lavande vraie) causées lors d’un accident dans son laboratoire.


« Clic » sur l’image pour voir le film (37 min)
 

Et pour en savoir plus:

http://www.rm-gattefosse.com/histoire

Cycle Aromathérapie familiale 2012 – 2013

30 juin, 2012

À partir du 17 Novembre 2012 je vous invite à découvrir les bienfaits de l’Aromathérapie Familiale au Foyer Rural de Ménerbes.

Ce cycle sera précédé d’une après-midi découverte le Samedi 3 Novembre de 14h à 18h. Activité gratuite pour les membres du Foyer Rural de Ménerbes.

Tous les détails sont expliqués dans la rubrique « Calendrier des ateliers et stages« .

 

Je suis impatiente de partager ma grande passion pour les huiles essentielles avec vous !

Du laurier pour affronter le baccalauréat

13 juin, 2012

Le laurier est le symbole du dieu Apollon. Chez les Grecs et les Romains anciens, les poètes et les vainqueurs étaient couronnés de feuilles de laurier.
Au Moyen Âge aussi les savants distingués étaient couronnés de la même façon et dans les écoles de médecine, la couronne dont on entourait la tête des jeunes docteurs était faite de rameaux feuillés de laurier avec des baies, d’où le nom « baccalauréat » (bacca laurea : baie de laurier). Le laurier est toujours un symbole de paix.

Son huile essentielle est tout à fait indiquée pour affronter les examens du baccalauréat, surtout les épreuves orales.
Il suffit de respirer l’huile essentielle plusieurs fois par jour et juste avant les examens. On peut soit respirer directement le flacon soit déposer deux gouttes dans un mouchoir et inhaler profondément au moins trois fois.
Cela donnera du courage et de la confiance en soi.

Pour ceux et celles qui ressentent de la peur, qui ont le trac et qui sont très stressés je propose de préparer un roll-on avec les huiles essentielles suivantes:

Laurier
Mandravasarotra
Ravintsara
Bois de Hô
Cèdre de l’Atlas

Verser 5 gouttes de chaque dans un roll-on de 10 ml (ou à défaut un flacon de 10 ml) et compléter avec de l’huile végétale, par exemple de noyau d’abricot.
Appliquer 4 à 6 fois par jour sur les poignets et sur le plexus solaire.

Cette synergie est très intéressante au niveau olfactif. Elle se compose d’arbres aux feuilles persistantes, dont ont extrait l’huile essentielle. En aromathérapie énergétique la feuille nous renvoi à la communication et la respiration.
C’est une synergie qui apporte de la force, de l’assurance et qui nous aide à rester centré et concentré.


Note: Toutes les informations sont données à titre informatif, elles ne constituent aucunement une information médicale et n’engagent en aucun cas ma responsabilité. Elles ne remplacent ni substituent l’avis d’un médecin.
Veuillez lire les recommandations avant usage. 

 

 

La Slow Cosmétique

29 mai, 2012

Adoptez-la-slow-cosmetique-kaibeckJe vous invite à découvrir le mouvement « Slow Cosmétique« , crée à l’initiative de Julien Kaibeck, auteur du livre  « Adoptez la slow cosmétique »

Julien Kaibeck vous la fait découvrir à travers de son site « www.lessentieldejulien.com«  et de son livre bien sur.

Julien prépare de nombreuses petites vidéos très utiles au cours desquelles il partage généreusement toutes ses précieuses connaissances.

Par exemple comment préparer soi-même des sels de bains aromatiques et amincissants…

A voir absolument…toutes !

Pour en savoir plus sur le mouvement « Slow Cosmétique » et y adhérer, visitez le site: www.slow-cosmetique.org

slow_cosmetique